Katadyn Group

Ueli Steck : l’alpiniste de l’extrême et grimpeur solitaire suisse sur l’Annapurna

avril 04, 2011

Repas lyophilisés Trek'n Eat

Après avoir animé un cycle de conférences sur le « speed climbing » en Suisse dans les montagnes suisses, l’alpiniste de l’extrême et adepte des ascensions solos Ueli Steck s’est envolé pour le Népal fin février. Il prévoit de récupérer et de s’acclimater jusqu’à mi-avril, après quoi il compte bien établir un nouveau record avec l’ascension du Shishapangma par la face sud (altitude : 8 013 m). Le Shishapangma a été gravi pour la première fois en 1964 par la face nord par une expédition chinoise. Il s’agit du quatorzième sommet le plus haut du monde, et le dernier des plus de 8 000 m. C’est en style alpin que Ueli Steck compte s’attaquer à ce géant, c’est-à-dire sans corde fixe, sans porteur et sans camp d'altitude préalablement installé. Toujours en quête de nouveaux défis personnels, Steck a plus d’une fois repoussé ses limites. S’il veut atteindre le sommet du Shishapangma, il va à nouveau devoir compter à 100 % sur ses propres capacités. Pour s’alimenter pendant son expédition dans l’Annapurna, Ueli Steck va emporter des sachets-repas lyophilisés Trek’n Eat. C’est parce qu’ils sont légers, faciles à préparer et peu exigeants en besoin de combustible que les sachets-repas Trek’n Eat ont un tel succès auprès des alpinistes et des expéditions. Suivez Ueli Steck dans ses aventures sur son site Internet.

<- retour vers List